Nous venons de passer 7 mois sur la route ! Ce projet qui débutât il y a plus de 3 ans n’a été rendu possible que par une forte discipline dans la gestion de notre argent. Que ce soit lors de la préparation ou bien en cours de voyage, savoir suivre et adapter nos finances nous a permis d’apprendre quelques leçons. Découvrons ensemble les rouages de notre budget et ses conséquences sur le voyage !

Lorsque le rêve du voyage à long terme est devenu un objectif concret dans nos vies, une des premières réflexions fut « comment réaliser financièrement cette idée». Nous avons alors créé un outil pour nous aider dans cette tâche : un tableur qui finira par devenir essentiel dans notre quotidien. Nous commençons par définir deux catégories différentes : le budget et la liste des dépenses. Le principe est simple : définir nos besoins en amont, les mettre face à nos possibilités de financement et enfin, établir des bilans et les suivre en temps réel.

Au tout début, nous avons créé quatre tableaux dans la partie budget.  Il y avait les budgets prévisionnel et réel, ainsi que nos financements prévisionnel et réel. En seulement un mois les aspects prévisionnels sont en place : il nous faudra 34 000€.

Avec notre apport de 14 000€ (le Defender), il nous reste à économiser 350€ par mois chacun pendant un peu moins de 3 ans. La somme semble importante mais ce voyage devient un objectif. C’est donc une priorité sur tous les autres aspects de nos vies. La somme fixée doit donc être placée dès le début du mois et peu importe si cela signifie que nous serons en difficulté ensuite.

Le voyage prend le pas sur tout : soirées, sortie, ciné, restau, sports, déplacements… C’est la première des règles que nous établissons et c’est la plus importante : rien ne compte plus que l’objectif ! Mais parfois la vie sera plus complexe. Nous le savons, nous aurons des difficultés à respecter cette règle certains mois. Alors nous la renforçons dès que cela est possible en sur-économisant. Nous chercherons toujours à amplifier les économies. Par exemple, nous prévoyons une consommation moyenne et un prix du gasoil supérieur de près de 30%. Nous prévoyons beaucoup de sorties au restaurant (1 tous les 15 jours) et des frais de bouche fortes (10€ par jour et par pers. en moyenne). Autre exemple : au lieu d’acheter du matériel avec l’argent mis de côté au préalable, nous l’achetons sur l’argent qu’il nous reste en fin de mois si nous en avons. Nous aurons la même démarche avec le matériel sponsorisé par Euro 4×4 parts : le sponsoring ne financera pas notre projet, il l’emmènera plus loin ! Parfois nous nous autorisons tout de même à ne pas économiser lorsque cela est vraiment difficile, mais nous complétons notre règle par un non-report de la date de départ. Nous savions qu’en nous laissant l’opportunité de reporter à l’année suivante notre départ, nous prenions le risque d’être tentés de rediriger les économies vers un projet différent. Nous avions 3 ans pour préparer notre rêve, c’est tout.

Au jour du départ, nous serons parvenus à notre objectif d’économie pour partir à la date prévue. Mieux, notre stratégie de sur-économie nous aura permis de monter le budget de 34 à 40,5 k€ (préparation comprise)!  Nous  verserons alors sur un compte courant commun la totalité de ce qu’il nous restait après les préparatifs du véhicule et des personnes : 25 811 euros. Autant avouer qu’avec cette somme, nos proches et nos banques ont tenté de nous faire du pied pour investir dans nos « vies normales » ou dans l’immobilier ! Non, nous ne raccourcirons pas le voyage pour s’offrir une belle voiture, des billets d’avions chaque semestre ou encore une maison. Nous avons un objectif, nous le réaliserons ! A ce moment-là on se sent riche. D’ailleurs dès notre arrivée en Albanie nous ferons un grand restaurant en ville. Il ne faudra pas que chaque jour soit ainsi ! Heureusement que nous avons commencé par les pays moins chers !

Durant le voyage nous réussirons à respecter notre budget pays par pays. Le secret ? Noter chaque dépense dans le carnet de bord et le reporter dans le fichier Excel, sur notre liste des dépenses. Alice y notait tous les jours : la date, le pays, la catégorie de dépense (transport, hébergement, repas, activité…) et des observations diverses. Rien n’est laissé de côté ! C’est la seconde règle que nous nous étions fixée : tenir des comptes détaillés.

Grâce à une automatisation simple, nous n’avions plus qu’à ouvrir le fichier et regarder quel était le % de budget dépensé par rapport au % de temps passé dans le pays. Et on l’a observé ce fichier, je vous l’assure! C’est ainsi que nous savions jour après jour si nous pouvions ou non maintenir notre rythme de vie durant le voyage. Parfois ce fichier nous a montré qu’il était temps de changer de pays car nous dépensions beaucoup trop. Parfois il nous montra que nous pouvions nous offrir plus de temps de repos pour ralentir les dépenses. Parfois, il nous offrira plus de plaisir tel que les restaurants d’Athènes que nous avons fréquenté abondamment.

Au final, des mésaventures mécaniques (voir ici et ici) augmenteront fortement nos dépenses d’urgence. C’est ainsi qu’un jour de septembre, en Allemagne, nous ouvrirons notre fichier Excel qui n’affichera plus que 2 000 €. Nous estimerons que nous ne pourrons pas aller jusqu’à la péninsule ibérique car nous devons réaliser des entretiens de la voiture qui n’étaient prévus que plusieurs mois après le retour (notamment un changement de pneus et une vidange complète). Ce sera notre troisième et dernière leçon : nous avons roulé bien plus que prévu. En effet nous avons englouti 30% de kilomètres de plus que ce que nous avions planifié. A ce rythme nous avons atteint notre « budget kilomètres » 2 mois plus tôt que prévu.

Pour vous aider à préparer votre voyage, voici quelques chiffres de notre bilan comptable pour ce voyage. Trois années d’économies nous ont été nécessaires pour financer les 40 500 euros de ce projet de tour d’Europe.

Le Land Rover…………………………………… 14 000€

Le transport (gasoil et ferrys)……………… 9 000€ au lieu de 7 000€ prévus

L’alimentation (9,25€/jour/pers)…………..4 000€ au lieu de 5 000€ prévus

Préparation de la voiture………………..….. 3 800€ au lieu de 2 600€ prévus

L’équipement individuel……………………. 1 200€ au lieu de 1 400€ prévus

Les activités……………………………………… 500€ au lieu de 1 000€ prévus

L’administratif………………….……………… 3 000€ au lieu de 1 000€ prévus

Réparations et entretien du 4×4……..5 000 € au lieu de 2 000 € prévus

Duré total du voyage………………………7 mois/ 30 580km au lieu de 9 mois/28 000km prévus

Vous avez un projet de voyage ?

Recevez notre "Check-list Voyage" pour : 

- savoir exactement où vous voulez aller

- surmonter les difficultés

- profiter à fond de votre voyage

- ne pas faire les mêmes erreurs que nous

Surveillez votre boite mail pour valider votre inscription